• Tatihou

    Le nom a ete donné par les Vikings au 9e S. "Hou" = terre entourée d'eau et "tat" = nom propre scandinave.

    C'est une petite île avec sa tour Vauban , ses fortifications de la 2ème Guerre Mondiale et son Lazaret. De nombreux oiseaux viennent y nidifier et pour ne pas les déranger nos amis les chiens ne sont pas admis.

     

    En allant vers notre embarcadère nous croisons un bateau qui revient de la pêche aux araignées. 

    Tatihou 

    Nous arrivons devant notre bateau,

    Tatihou

    Comme la marée est basse nous allons rouler jusqu'à l'île en traversant les parcs à huîtres, 

    Tatihou

    Tatihou

    La Maison des Douaniers accueille les visites guidées ornithologiques 

    Tatihou

    On arrive au Lazaret où les lépreux étaient mis en quarantaine au 18ème S. 

    Tatihou

    Ses hauts murs abritent des jardins dont celui des plantes pour fumigations, un des soins pour les malades.

    Tatihou

    Tatihou 

    Tatihou

    Tatihou

    Tatihou 

    Il y a un très beau musée maritime qui retrace la bataille de la Hougue de 1692 et l'histoire de l'île occupée depuis la préhistoire. 

    Une figure de proue

    Tatihou 

    Tatihou

    Tatihou

    Tatihou

    Le détail de la charge d'un canon : la poudre, de la bourre, le boulet et de la bourre 

     

    Une cloche de plongée qui permettait de rester 1 heure sous l'eau,

    Tatihou

    Une exposition raconte  "Tromelin, l'ile des esclaves oubliés "

    Cette petite île de 1km2, au large de Madagascar,  a abrité des esclaves abandonnés pendant 15 ans.

    Tatihou

    Pendant le naufrage 70 esclaves se noient, car, par crainte des révoltes,  ils étaient enfermés dans la cale la nuit.

    Les officiers survivants organisent la survie et en 2mois, avec les débris de l'épave construisent une embarcation baptisée La Providence. Faute de place, les 70 esclaves restent sur l'île, avec la promesse qu'on viendra les secourir.  Ils attendront 15 ans !! Quand l'enseigne de vaisseau Jacques Marie de Tromelin (qui a donné son nom à cette île de sable) arrive sur l'île , il ne reste que  7 femmes et un bébé de 8 mois. Que s'est il passé ? Les historiens et archéologues interrogent les traces de leur séjour forcé, mais n'ont pas résolu ce mystère  

    Quelques objets retrouvés sur place 

    Tatihou

    Tatihou

    Tatihou

    Pour plus de détails :

    http://www.slate.fr/story/137603/tragedie-esclaves-oublies-tromel

    Nous visitons le hangar qui abrite le cordier "Ste Thérèse souvenez vous" dont la restauration avait ete commencée pour en faire un bateau de découverte de la region, mais le coût etait trop élevé.  Il est donc resté là et permet de voir la structure du bateau. La corde est une technique de pêche , avec des hameçons disposés le long d'une corde.

    Tatihou

    Tatihou

    Tatihou

    Nous poursuivons notre balade vers le bout de l'île.

    Le fort de l'îlet est réservé aux oiseaux.

    Tatihou

    La tour Vauban du 17eS, et à côté la caserne du 19eS.

    Tatihou

    Tatihou

    Au rez de chaussée,  des petites pièces avec des barreaux , sans doute des cellules,

    Tatihou

    Au 1er et 2ème étage , de grandes pièces de vie,

    Tatihou

    Tatihou

    Nous poursuivons notre balade par la poudrière, mais comme elle n'est pas éclairée,  on ne voit rien...

    Tatihou

    Et il est l'heure de reprendre notre bateau, cette fois en voguant car la marée est haute.

    Tatihou

    Tatihou 

    Arrivée sur le continent,

    Tatihou

    Il est possible d'aller sur l'île à pieds, à marée basse, quand les coefficients de marée ne sont pas trop faibles. Mais il faut faire l'aller retour  de la même manière. 

     

    « St Vaast La Hougue (Manche)Provins »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Stéphane
    Dimanche 26 Août à 17:45

    Très intéressant surtout la disparition de tous les hommes esclaves..essayés de partir?..j'adore..un endroit de plus à faire

    2
    Dimanche 26 Août à 18:04
    L'article évoque un départ en radeau pour quelques uns...
    Ce qui est surprenant c'est qu'il n'y ait pas eu de témoignages des survivantes.


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :